Géomancie et Symbolisme

 I- La géomancie Cadre général

L’origine de la géomancie est sujette à controverse car les savants ne sont pas tombés d’accord sur l’origine exacte. Tout ce qu’on peut dire, il est vraisemblable qu’elle tire son origine vers la perse. Selon les musulmans, elle a été donnée au prophète Idriss.
La géomancie a un esprit, une philosophie qu’il est important de saisir, de comprendre avant d’entreprendre d’étudier la géomancie.
La géomancie est constituée d’un tracé sur un support quelconque (sable ou papier).
Pour obtenir un thème géomantique, il faut tracer sur un support et au hasard des points ou tirets de 4×4, en tout quatre blocs de quatre tracés chacun .Après élimination successive par deux, on obtient soit un point soit deux points.
Le résultat de ce thème donne quatre figures composables selon une méthode bien définie pour avoir les 16 (seize) figures.
C’est un système composé de 16 figures au total, les 16 figures occupent des emplacements que l’on nomme des maisons.
Le système géomantique a un système de base ou système au repos (système initial). Le système initial qui est le référentiel est modifié après avoir tracé le thème.
Le système initial qui avait un contenu initial, se voit attribuer un nouveau contenu, les figures se sont déplacés pour chercher à se positionner dans d’autre maisons afin de décrire la nouvelle situation.
Les figures sont des êtres subtils qui vivent et évoluent à travers le thème géomantique. Elles ont une âme et un esprit et font que le thème dispose d’un esprit et d’une âme, c’est ce que j’appelle l’esprit du thème.
Si le thème est composé de plusieurs figures qui parlent sur de bonnes personnes en matière de qualité, nous disions que le thème a une bonne influence, c’est-à-dire il a un esprit positif.
C’est pourquoi lors des sacrifices sur le thème, il n’est pas indiquer de le faire n’importe comment car il arrive qu’on ait sur une personne directe.
Quand est ce qu’on doit consulter la géomancie ?
En fait, on peut le consulter à tout moment mais il est préférable de le consulter que lorsqu’on a réellement senti un besoin important pour prendre une décision car la géomancie aide à la prise de décision, besoin de compréhension sur une situation donnée, sur un problème particulier. Elle aide à choisir quelle direction à emprunter pour parvenir sur quelque chose à moindre coût et moins de difficultés.

D’autres maîtres l’utilisent pour des besoins curatifs en associant des plantes et des sacrifices. Nous y reviendrons dans une autre étude.

Certains marabouts l’utilisent pour voir s’ils peuvent soigner une maladie quelconque ou comment soigner la personne (orienter la personne entre la medecine traditionnelle et moderne). Bref il ya plusieurs choses qu’on peut faire avec la géomancie.
Il ne s’agit pas de prédire l’avenir comme certains l’affirment car Dieu seul connaît l’avenir, mais plutôt de choisir une direction parmi plusieurs qui s’offrent devant toi car pour aller d’un point A vers un point B, il existe plusieurs possibilités, plusieurs directions possibles.

II- SYMBOLISME

Toute l’interprétation d’un thème repose sur des symboles.

En quoi consiste le symbolisme dans la géomancie ?

Nous n’allons pas au cours de cet exposé, évoquer le symbolisme au sens général ou au sens le plus largement utilisé dans toutes les représentations de la vie comme par exemple le symbolisme de la montagne selon la bible et le coran, le symbolisme des nombres, des quatre éléments, symbolisme des animaux, des figures géométriques etc.… mais plutôt le symbolisme intrinsèquement lié aux figures géomantiques bien établies. Ayons à l’esprit que le symbolisme décrit ici ne fait référence aucunement à celui cité précédemment. 

Nous partons d’un fait que le symbolisme des figures géomantiques est établi par un ordre supérieur donc inhumain par conséquent accessibles qu’aux esprits adaptés à l’enseignement de vérités supérieures, religieuses et métaphysiques car le symbole appartient à la substance de la vie spirituelle.

Ceci est résumé par  René Guenon :<< […] Le symbolisme est le moyen le mieux adapté à l’enseignement des vérités d’ordres supérieures, religieuses et métaphysiques. Il est tout le contraire de ce qui convient au rationalisme. >>

Le thème géomantique n’exprime pas un fait ou une réalité, il suggère car il est un symbole.qui suggère la vie d’une personne en relation avec son milieu, son environnement. Les figures symbolisent une réalité profonde des choses, une existence réelle cachée.

Les figures ont deux dimensions : une dimension physique, palpable et une dimension supra cosmique, non saisissable à première vue d’œil. Les figures dans leur symbolique transcendent la réalité et la diversité des choses, du monde existentiel. En définitif, les figures montrent l’accès à une dimension spirituelle en ce sens  qu’elles évoquent une réalité d’ordre supérieure.

Les figures symbolisent des sentiments, des pensées, des comportements, des tempéraments, des conditions, du spirituel, du sens, du solide, du liquide, des durées, des énergies bref tous les éléments animés ou inanimés de la vie.

Le thème géomantique a une réalité intérieure et une réalité extérieure, une couverture intérieure et extérieure. Chaque réalité concrète est un symbole mais aussi chaque symbole est une réalité d’ou émane une  autre réalité.

Les figures n’expriment pas directement des réalités, ils suggèrent par des comportements, des affinités, par des juxtapositions, mouvements, par des répétitions, des oppositions, par des influences, relations, des durées. Les figures évoluent dans un système clos par conséquent, il ya une relation d’interdépendance entre toutes les figures ; une interdépendance  entre les figures et le milieu ; une interdépendance entre les figures et le questionneur.

C’est pourquoi il faut saisir les structures et les non les individualités isolés des figures dans le thème géomantique. Le thème se comprend dans son ensemble en rapport avec la personne et son milieu.

Il faut percer les apparences matérielles des figures pour découvrir les véritables idées qui se cachent, ressortir le vrai sens des choses cachées.

Chaque figure est représentée par un nom d’un prophète pour les musulmans ou par des noms des divinités pour d’autres courants de pensées.

En général, le nom donné aux figures géomantiques est fonction du pays, de la culture et de son histoire.

Pour les musulmans utilisant la géomancie, les prophètes constituent des références, des symboles et chaque prophète a marqué son temps par une certaine vision, une histoire, un comportement, un enseignement.

III- Interprétation en Géomnancie

Comment interpréter ?

S’il était donné à la personne de dire ce qu’il pense sans s’appesantir sur le thème, il allait livrer des explications en fonction de ses connaissances, de son vécu, de son milieu, de sa culture, de sa formation et de son éducation, il ya des conditions naturelles ou innées qui semblent s’imposer à la conscience humaine car l’homme ne voit que par rapport à son propre regard.
Le thème repose sur un symbolisme subtil. L’interpréteur n’est qu’un intermédiaire pour livrer ce que le symbolisme du thème et des figures lui renvoient.
Pour faciliter l’interprétation du thème, il faudra poser une et une seule question traitant sur un et un seul sujet.
Poser une question sur un sujet c’est transmettre une certaine quantité d’énergie subtile, cette énergie véhicule toute la destinée d’une personne à un moment donné et pour un but donné (cette énergie symbolise sa vie en quelque sorte en rapport avec son milieu). Dans le thème qui ressort, les figures viennent montrer qu’elles ont un message à livrer.
Toutes les figures concernées par cette question sortent pour livrer leurs messages, c’est ainsi, elles peuvent prendre l’apparence d’une personne en tant que être humain (avec âme et esprit), d’une chose, d’un objet matériel, en fait elles peuvent symboliser tout (animal, objet, chose, pensée, esprit, acte, mouvement, personne etc.…).
Le thème géomantique a un système au repos, après avoir tracé le thème, les figures se repositionnent en fonction de la personne et de la question posée.
C’est pourquoi, avant de tirer un thème, il faudra être en accord avec soi-même, être en harmonie avec ses propres énergies, être en parfaite harmonie avec sa conscience. Il faut être posé, calme, avoir une paix intérieure. Les tensions de la personne altèrent notre concentration. La dualité intérieure fait naître des tensions qui altère et influence le thème.
Il n’est pas aisé d’être tranquille dans ce monde bouleversé qui bouillonne, le milieu social qui bouillonne d’activités de toutes sortes, le tapage médiatique mais il est nécessaire d’avoir des pensées saines, claires pour être réceptif et intuitif pour bien analyser.
Il n’y a rien qui arrive chez une personne qui soit bonheur ou malheur sans que qu’il soit au courant par des signes venant de l’intérieur ou de l’extérieur de son corps.
Le monde est rempli de signes et seuls les esprits posés peuvent capter ces vibrations. Il n’est pas donné à tout le monde cette capacité d’écoute de sentir les signes, c’est pourquoi parfois on fait appel à la géomancie pour plus de compréhension.
Le thème géomantique vit et évolue comme une personne, il est dynamique et est d’une subtilité que seuls les esprits élevés peuvent bien comprendre tout le symbolisme.
Il faut être doué d’une certaine perception intuitive pour percer le vrai symbolisme qui découle d’un thème.
Au fur et à mesure que l’on fasse les thèmes, on sent une perception subtile et indéfinissable qui émerge inévitablement du thème géomantique. En tradition peulh, l’on dit que c’est le thème qui se livre et qui t’apprend la géomancie.
L’éducation nous impose une forme de réflexion logico-mathématique impropre à l’analyse des thèmes géomantiques. La connaissance logico-mathématique implique une adhésion totale à une forme de pensée et d’analyse souvent en contradiction avec le ressenti, avec les émotions, avec les intuitions. Cette connaissance ne permet pas de saisir les réalités subjectives et intuitives.
En somme, pour bien interpréter un thème, il faut avoir à l’esprit qu’il s’agit de saisir des symboles relatant des réalités découlant d’un monde suprasensible ou d’ordre supérieures. Le hasard n’existe pas d’où l’introduction du divin dans la géomancie. Chaque être vivant trouve sa voie déjà tracée dans la vie, donc doit suivre une trajectoire bien établie. Cette trajectoire, pour nous ayant la croyance dans la foi musulmane peut être modifiée grâce à la prière, aux sacrifices, aux offrandes, car l’énergie découlant de ces prières, sacrifices, aumônes, offrandes peuvent mettre en mouvement des énergies supérieures capables de modifier le cours du destin.
Nous allons dans la suite de notre exposé, donner des explications sur l’impact des sacrifices et des offrandes ou aumônes dans le thème géomantique.

156 commentaires pour Géomancie et Symbolisme

  1. ouzmany dit :

    Salam la famille. Aidez moi å interpeter ca, svp:
    M1 : 2222
    M2: 1112
    M3: 1221
    M4: 2111

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s